L’apparition des espèces

 

 

La aparición de especies

 

 

Souriez, vous êtes filmés

 

Voilà une nouvelle qui va à rebours et qui va faire du bruit. On nous annonce tous les jours la larme à l’œil que des centaines voire des milliers d’espèces disparaissent chaque seconde, au point de se demander comment il est possible qu’il y en eut tant, et de comprendre comment le Seigneur avait besoin de l’éternité pour sa création.

 

Eh bien La Gazette est heureuse de vous annoncer que pas moins de 400 nouvelles espèces végétales et animales ont été découvertes en Amazonie. Il s’agit de 216 plantes, 93 poissons, 19 reptiles, un oiseau et 20 mammifères, dont 2 à l’état de fossiles. Cela fait une nouvelle espèce animale tous les 2 jours, 2 000 depuis les 17 ans que ce recensement de la WWF existe.

 

Certes, le déficit avec les espèces qui disparaissent est lourd, il revient donc aux chercheurs de chercher et de fouiller les moindres recoins de notre planète encore et toujours plus.

 

Esta es una noticia que va hacer ruido. Cada día se nos dice con lágrima a los ojos que cientos o miles de especies desaparecen cada segundo, hasta el punto de preguntar cómo es posible que había tantos, y de entender cómo el Señor necesitaba la eternidad para su creación.

 

La Gazette se complace en anunciar que 400 nuevas especies vegetales y animales han sido descubiertas en la Amazonia. Hay 216 plantas, 93 peces, 19 reptiles, 1 ave y 20 mamíferos, 2 de los cuales son fósiles. Esto hace una nueva especie animal cada 2 días, 2.000 desde los 17 años que este censo del WWF existe.

 

Por supuesto, el déficit con las especies que desaparecen es mucho, por lo tanto el papel de los investigadores será buscar y buscar cada rincón de nuestro planeta.